Le magazine qui aime les profs, les élèves, les cours particuliers et le partage de connaissances

Apprendre la guitare avec son oreille en 6 étapes

Par Yann le 29/04/2016 Blog > Musique > Guitare > 6 astuces pour apprendre des Chansons de Guitare en les Ecoutant
Table des matières

Vous vous imaginez déjà au coin d’un canapé dans un beau séjour.

Vous êtes en weekend avec des amis, et ce vieux classique du rock des années 70 passe soudain sur Youtube. Une de ces chansons que tout le monde aime écouter et chantonner.

Une guitare à la main, les notes et les accords vous sont pourtant inconnus jusqu’ici…

Un obstacle ?

Que nenni, vous qui avez appris à jouer de la guitare à l’oreille ! Le défi est donc lancé : vous commencez par l’étape « accorder sa guitare » et retranscrivez la chanson en quelques dizaines de secondes.

Vos amis vous adulent et créent un groupe Facebook à votre gloire.

C’est tentant, n’est-ce pas ?

Apprendre la guitare et exécuter des accords que l’on vous montre n’est qu’une première étape de votre vie de guitariste. Pourquoi ne pas tendre vers l’oreille relative ensuite ? En pratiquant régulièrement, rien n’est impossible : pouvoir jouer des chansons de guitare rien qu’en les écoutant est tout à fait accessible.

Identifier les sons, les accords, mais aussi le style de jeu et le rythme…

Vous aimeriez apprendre à jouer de la guitare à l’oreille ?

Voici un petit programme qui, point par point, vous mènera, nous l’espérons, à votre objectif.

1. Jouer de la guitare à l’oreille d’accord, mais faites simple au début !

Quelles sont les chansons les plus faciles à jouer à l'oreille ? Eric Clapton est surnommé « slowhand god » ou « God » par ses fans. Attendez un peu pour tenter de l’imiter !

Vous souhaitez apprendre la guitare, mais surtout développer vos talents de guitariste en apprenant des chansons rien qu’à l’aide de votre oreille. La fameuse oreille musicale. Voici trois erreurs à ne pas commettre :

  • Erreur n°1 : ne pas accorder sa guitare. Et oui…
  • Erreur n°2 : « Et si je commençais par ma chanson préférée : « Stairway to heaven », de Led Zeppelin ? » Résultat : un crash sans précédent dans l’histoire de la musique.
  • Erreur n°3 : « Et si pour cela je m’attaquais à l’œuvre intégrale d’Eric Clapton ? Après tout, s’il est reconnu comme l’un des plus grands guitaristes, ça ne peut que me faire du bien ! » Résultat : vous jouez du triangle quelques semaines plus tard.

Vous l’aurez compris, attention à ne pas vous lancer dans des objectifs beaucoup trop compliqués. Apprendre une chanson à la guitare, rien qu’à l’aide de l’oreille est une nouvelle étape dans votre vie de guitariste. Une étape plutôt difficile.

L’oreille, ou l’appareil auditif, est l’organe qui vous sert à capter les sons. Mais il s’agit de ne pas trop l’agresser au début. Pour progresser, présentez-lui des défis accessibles : des chansons relativement simples pour l’exercer. D’ailleurs, si vous cherchez à faire cela, c’est que vous ne faites pas partie de ces rares musiciens possédant l’oreille absolue.

Un don octroyé par Mère Nature qui permet d’apposer une note sur n’importe quel son. Elle nécessite une mémoire auditive parfaite. Précisons d’ailleurs que l’oreille absolue n’a rien à voir avec l’oreille relative, qui est la faculté à identifier une note à partir d’une note de référence donnée. La première n’a donc pas besoin de référence. La deuxième, oui.

Les deux restent néanmoins d’incroyables talents.

Et c’est vers la 2nde qu’il vous faut vous diriger : l’oreille relative. C’est ainsi que vous pourrez apprendre la guitare en rejouant des morceaux à l’oreille. Mais avant d’en arriver là, il est nécessaire de commencer par des chansons avec des accords et des rythmes simples à la guitare :

  • Knocking on heaven’s door, Bob Dylan,
  • Love me do, Beatles,
  • Redemption song, Bob Marley,
  • Creep, Radiohead,
  • Proud Mary, Creedence Clearwater,
  • Imagine, John Lennon,
  • Wonderwall, Oasis,
  • Talkin’ ‘bout revolution, Tracy Chapman,
  • Une bonne partie du répertoire de Francis Cabrel, de Bob Dylan ou de Christophe Maé.

Les classiques relativement simples à apprendre à l’oreille ne manquent donc pas comme vous pouvez le constater. Vous trouverez forcément votre bonheur et votre registre pour progresser à la guitare. Pourquoi ne pas vous orienter vers des mélodies simples et enfantines également pour commencer ?

2. Ne pas avoir peur des erreurs lorsque l’on veut apprendre la guitare à l’oreille

On n’acquiert pas une oreille relative comme cela. En deux jours et trois morceaux à la guitare.

Comment exercer son oreille musicale ? Les meilleurs alliés du guitariste pour retranscrire une chanson sur sa guitare : son oreille musicale, ses mains et son sens du rythme.

Vous vous en doutez, avant de pouvoir progresser et déchiffrer facilement des morceaux à l’oreille, il faudra beaucoup de patience et de travail. Apprenez donc à « embrasser » vos erreurs dans un premier temps, avant de pouvoir les gommer, à l’oreille, plus tard.

Cela semble évident, mais vous ne vous transformerez pas immédiatement en pro de l’oreille relative. D’autant plus si vous n’avez suivi que très peu de cours de solfège. Car apprendre la guitare passe initialement par là : l’apprentissage du langage musical.

Les premières fois que vous tenterez de débuter la guitare et de jouer une chanson à l’oreille sur votre instrument, vous aurez probablement quelques réticences. La peur de faire des erreurs. Et même parfois : celle de découvrir que vous n’êtes pas si instinctivement doué que ça. Mais une fois passé ce stade et le recul pris, changez d’état d’esprit.

Vous comprendrez alors qu’apprendre à jouer de la guitare à l’oreille est un long processus. Et que chaque fausse note vous mènera finalement à la bonne. Plus vous vous exercerez à cet exercice, plus votre oreille « s’affinera ». Vous deviendrez petit à petit plus rapide pour trouver les bonnes notes. C’est un processus naturel qui vous amènera vers l’oreille musicale.

L’oreille absolue est l’aptitude à reconnaître, à l’écoute d’un son, la ou les notes de musique correspondantes, sans référence auditive préalable.

L’oreille relative, quant à elle, consiste à reconnaître les notes à partir d’une hauteur de référence. L’oreille relative implique une mémoire à long terme des intervalles musicaux, alors que l’oreille absolue implique une mémoire à long terme des hauteurs.

Apprendre la musique, la mélodie et reconnaitre des notes de musique n’aura plus aucun secret pour votre cerveau et oreille interne. Mettez vous vite au diapason :)

3. Apprendre la guitare à l’écrit après écoute des sons

Retranscrire à l’écrit ce que vous avez su deviner à l’oreille nous semble être la prochaine étape de votre apprentissage de la guitare.

Voyez ça comme le niveau supérieur à atteindre après avoir décidé de débuter la guitare.

Pour cela, évidemment, il faudra avoir reçu une initiation solide au solfège. Apprendre le solfège vous permet en effet d’identifier une note sur la gamme, mais aussi son temps (noire, croche, double-croche, blanche…), s’il s’agit d’un dièse, d’un bémol… Ne pas apprendre le solfège rend donc cette tâche de retranscription impossible.

Comment apprendre le solfège rapidement ? Chers débutants guitaristes : il faudra bien vous mettre à l’écriture musicale pour jouer à l’oreille et retranscrire (sur tablatures ou partitions) ce que vous déchiffrez !

Vous avez cependant une alternative : la tablature. De quoi s’agit-il ? On peut définir une tablature par une forme symbolique, et adaptée à un instrument précis, de noter la musique. Elle permet donc de se passer d’une partition de musique classique et de lire un morceau beaucoup plus facilement. Donc, si apprendre le solfège ne fait pas partie de vos plans, il vous reste cette option.

Enfin, ce qu’il faut savoir à propos de la retranscription musicale (en tablatures ou partitions), c’est qu’elle peut vous initier à la création. A l’écoute des premiers sons, vous ferez inévitablement des erreurs de retranscription. Mais peu importe puisque vous vous exercerez à l’écriture musicale. Et certaines erreurs pourraient même vous donner des idées…

Apprendre la guitare à l’oreille peut donc mener à bien plus qu’à de simples reproductions de chansons connues !

4. Insistez, n’abandonnez pas et mettez votre oreille au défi

« Play-by-ear » disent les anglo-saxons lorsque l’on parle de jouer à l’oreille. Apprendre la guitare en jouant à l’oreille peut être un long processus comme nous le disions.

Mais quand arriveront les moments de doutes, il sera peut-être nécessaire de vous rappeler pourquoi vous vous infligez cela ? Plutôt que de vous remettre à reproduire des accords sur une vidéo démonstrative…

Est-ce que c’est pour frimer ? Ne nous le cachons pas, de nombreux guitaristes s’essayent à l’instrument à cordes pour séduire. C’est vrai. On ne peut nier le pouvoir de séduction des sonorités et autres doux accords s’échappant d’une guitare acoustique. Ou de la puissance émanant d’une guitare électrique.

Alors vous qui vous êtes lancé le défi de séduire grâce à la guitare, imaginez-vous reproduire une chanson en soirée, rien qu’à l’oreille ? Une reproduction effectuée avec une simplicité déconcertante qui estomaquera toute l’assistance. La classe, quoi… Ne perdez donc pas votre objectif de vue.

Autre raison : devenir un meilleur guitariste. Reproduire à l’identique les notes et accords que l’on vous montre reste la base de la guitare. Cela fait de vous un musicien, certes. Un guitariste même. Mais vous resterez un « exécutant » au fond. Mais où est la partie créative dans tout cela ? Et si vos rêves les plus fous d’écritures musicales commençaient par l’entraînement de votre oreille ? Apprendre la guitare et apprendre à deviner les lignes d’une chanson est déjà un beau début, ne croyez-vous pas ?

Comme nous l’évoquions plus haut, apprendre à jouer de la guitare à l’oreille, c’est aussi déchiffrer la musique et la retranscrire à l’écrit. Exercez donc votre oreille jour après jour et ne baissez pas les bras. Jouer à l’oreille vous fera immanquablement passer à un niveau supérieur en tant que guitariste.

5. Apprendre à jouer de la guitare à l’oreille sans oublier le sens du rythme

Comment améliorer son sens du rythme ? Légèrement hypnotisant, mais diablement efficace, n’hésitez jamais à jouer de la guitare avec un métronome à vos côtés !

Les sons, les notes, les accords, c’est une première chose. Mais qu’en est-il du rythme ? Des transitions ? Des bridges ? Jouer de la guitare à l’arpège (notes successives) ou à l’accord ?

Eh oui, c’est malheureusement l’un des défauts que peuvent adopter les guitaristes s’essayant à jouer à l’oreille : oublier le sens du rythme. Vous qui avez peut-être plusieurs heures de cours de guitare derrière vous, vous le savez pertinemment, apprendre la guitare c’est aussi respecter scrupuleusement le rythme.

D’ailleurs, pour résumer de façon simpliste : la musique n’est pas qu’une affaire de notes et de mélodies, c’est au moins tout autant une affaire de rythme.

Il est vrai que parvenir enfin à retranscrire les notes d’une chanson à l’oreille est une première victoire. Les coucher sur le papier, une seconde. Mais il est indispensable ensuite de s’intéresser au tempo de la chanson. De quel style de musique s’agit-il ? Quelle technique de jeu de guitare (arpège, accord, aller-retour, buté, picking, tapping, sweeping…) ? Où sont les transitions rythmiques ?

Bref, la retranscription rythmique est aussi importante que la mélodique pour pouvoir jouer ces chansons si durement apprises à l’oreille !

6. Débuter la guitare : tout vient du blues

Si la seul chanson de blues que vous êtes capable de citer avant même d’apprendre la guitare est « Toute la musique que j’aime » de Johnny Hallyday… Dîtes-vous que c’est comme partir de 4ème division avant d’espérer jouer en Ligue 1 (métaphore footballistique, désolé…). En bref : ce n’est plus un train de retard que vous avez, c’est l’ensemble du réseau ferré français…

Mais rien n’est perdu, rassurez-vous !

Qui sont les plus grands bluesmen guitaristes ? Quand on vous dit que le blues prend aux tripes… Ecoutez BB King, Chuck Berry, Eric Clapton, Muddy Waters, Keith Richards…

Sachez premièrement que le blues est la base de tout. Du rock, du rythm & blues (du R&B et du hip-hop aussi donc), de la folk et du jazz. De toute la musique moderne en somme. Dites-vous également que les bluesmen sont parmi les plus grands musiciens au monde. Qu’ils soient guitaristes, chanteurs, pianistes, bassistes…

Le blues est un genre musical inventé par les esclaves afro-américains entre le 19ème et le 20ème siècle, dans les champs de coton du sud des Etats-Unis. Un genre musical qui prend littéralement aux tripes et qui servaient alors aux esclaves à exprimer leur désespoir. Mais d’un point de vue musical, le blues est avant tout LE genre fondamental à connaître pour devenir un bon guitariste.

Apprendre la guitare sans passer par le blues, c’est sauter de A à C en omettant de passer par B. Et si nous vous recommandons le blues pour pratiquer votre oreille musicale, c’est aussi parce qu’il propose souvent une base des plus simplistes. Des accords basiques sur lesquels il s’agit d’improviser. Une petite lucarne par-delà laquelle vous entreverrez des millions de possibilités donc.

D’une note ou d’un accord, vous apprendrez à décliner de nombreux autres en improvisant à la guitare. Vous permettant ainsi de vous forger une vraie connaissance de la musique. Un spectre de notes et d’accords liés entre eux !

Et pour avoir une connaissance plus poussée de cet instrument à cordes magique, plongez-vous dans l’histoire de la guitare, ses différents styles, ses plus grandes personnalités…

Nos précédents lecteurs ont apprécié cet article

Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...
Yann
Fondateur de SuperPROF, je suis dévoré par l'envie de découvrir et de toujours apprendre de nouvelles compétences.